Dictionnaire alsacien-francais
Rünneburger, Henri

Beiträge zur Lexikographie
und Namenforschung 10 (BLN 10)

2021 · Hardcover, 3 Bände · 2500 Seiten

ISBN 978-3-935536-19-6

195,00 €
inkl. MwSt., zzgl. Versandkosten

Erscheint Oktober 2021 / Subskriptionsspreis bis 30.06.2021: 195 EUR statt 300 EUR



Dàss sisch ì de hittig gèrmânisch Dialèktòlògí relàtív wènni Arwete dem Èlsassische ùn sinne mùndârticke Variànte wìdme, verwùndert kümm bi dr geò¬pòlítisch Làj vò damm Spróchgebiet. Tròtzdamm – òdder gràd wajje damm – ìsch dar Dialèkt sowòhl fìr Dialèktòlôge wè fìr Sòziòlinguiste vò bsondrem Intrasse. Vòr damm Hìntergrùnd worrd sisch s nèie drèibandige Èlsassisch-frànzésche Wèrterbüech àls bsondersch wìllkomme erwise. S bschríbt die bis hitt ùmfàngrischst lexikògrâphisch Arwet vò dam àlemànnische Spróchgebiet. Üsserdam dòkümantiert s sehr gnài de Spróchzüestànd ìm Ùnterèlsàss (Département du Bas-Rhin, südlicke Teil) ìm 20. Johrhùndert ùn losst à vill Stèlle erkanne, wè ì bstìmmte Bereische de Wòrtschàtz àlltájlick dùrrisch s ìm èffentlicke Lawe dòminierende Frànzésch beíflùsst worrd.

Mìt sinne ca. 100 000 Ítraj biet dèss kòrpüssbasierte Wèrterbüech e breite Ìwwerblìck ìwwer d dialèktâle Forme ùn zajjt d Gebrüschsmèjjlischkeite mìt zàhlrische Beispieler. Bi de Bedittùngsbschriwùng ware nìt nùmme Kòòkü¬ranze, àwwer ài fèschti idiòmâtischi Verbìndùnge âgá ùn erklärt. Üsserdamm enthàlte àlli Ítraj d Üsspróch (IPA) so wè d wìschtigschte Flèxionsforme. So¬witt vòrhànde, worrd ùf Synònyme, Àntònyme, Verkleinerùngsforme ù ge-brüschsahnlicki Wèrter verwise. Ài Stilèwene so wè Règischter (z. B. Bòiwase, Drùckwase, Hòlzbeàrweitùng, Medizinn, Rèligion, Spòrt, Bòtânik, Zòòlògí) ware wa nétig màrkiert.

Dèss Wèrterbüech wandt sisch gezílt à ne breits Publikùm: Einersitts rìschtet s sisch à Spróchwìsseschàftler, gànz bsonders àwwer à Dialèktòlôge ù Sòziòlinguiste, da s biet e notwandigi Grùndlàj fìr d Fòrschùng zùm Spróchkontàkt ù Spróchwàndel. Àndrersitts – ù nìt zlètscht – dòkümantiert s fìr alli Dialèktintrèssierte ìm Èlsàss ù drìwwer nüss d làwandig Villfàltigkeit vò de èlsassisch Kültür, wè d Spróch si verkèrpert – e Spróch, wo sisch gràd ì nre stàrrick wàndelnde Gsèllschàft behàipte mües.



Dans le domaine de la dialectologie germanique actuelle, le nombre relativement réduit de travaux sur l’alsacien et ses variantes locales peut s’expliquer par la situation géopolitique de ce territoire linguistique. Et pourtant, cela est précisément la raison pour laquelle ce dialecte reste aujourd’hui particulièrement intéressant à la fois pour les dialectologues et les sociolinguistes. Dans ce contexte, ce nouveau dictionnaire alsacien-français en trois tomes est particulièrement bienvenu : il représente le travail lexicographique le plus important paru jusqu`à ce jour sur cet espace linguistique alémanique. Au-delà, il est un reflet précis de l’état de la langue dans la partie sud du Bas-Rhin au XXe siècle et montre à travers de nombreux exemples comment le vocabulaire subit au quotidien l’influence du français, langue dominante dans la vie publique.

Avec son nombre d‘entrées proche de 100 000, ce dictionnaire élaboré sur la base d’un corpus, offre une large vue d’ensemble sur les formes dialectales ainsi que sur leurs emplois, illustrés par de nombreux exemples. L’indication du sens de chaque entrée est enrichie non seulement de cooccurrences, mais aussi de formes idiomatiques figées avec leur explication. De plus, toutes les entrées comportent leur prononciation (transcription IPA) ainsi que les principales formes fléchies (déclinées ou conjuguées). Sont également indiquées, dans la mesure du possible, les synonymes, antonymes, diminutifs et autres mots proches par leur usage. Le cas échéant, le niveau de style ainsi que le domaine d’emploi (par ex. bâtiment, imprimerie, menuiserie, médecine, religion, sport, botanique, zoologie) sont mentionnés.

Ce dictionnaire vise un large public : d’une part, il sera utile de manière générale à des linguistes et, plus spécifiquement, à des dialectologues et des spécialistes de sociolinguistique, pour qui il représente une base essentielle pour des travaux sur les phénomènes de contact et de changement linguistique. Mais d’autre part, et surtout, pour toutes les personnes qui s’intéressent au dialecte en Alsace et au-delà, il témoigne de toute la variété de la culture régionale alsacienne telle qu’elle s’incarne dans la langue, une langue qui doit s’affirmer dans une société en pleine évolution.